Le cours du Bourgogne est-il corrélé à celui du Bitcoin?!

Janvier 2018, de retour d'Angleterre où les vins de Bourgogne rencontrent un franc succès pour la vente "En primeur", force est de constater que les millésimes petits en volumes mais intéressants qualitativement font grimper les prix des crus les plus convoités... Un nouveau site très bien fait, qui traite de ce sujet d'actualité passionnant est à suivre sur www.wine-lister.com

A cela s'ajoute aujourd'hui une forme de spéculation, à l'instar de la célèbre monnaie virtuelle...
Le vin, lui, est bien là. Tangible et vivant, mais s'il reste dans son flacon, quel est son devenir?
Nous essayons en tant que vignerons, de défendre malgré tout le concept un peu bizarre que le vin de Bourgogne est avant tout fait pour se faire plaisir à table, et qu'il est un élément de la convivialité.
Certes, seuls les Grands Crus qui représentent 1 à 2% de la production sont touchés, mais les présenter comme un produit financier a quelque chose d'un peu irritant pour nous qui connaissons toutes les difficultés du métier.
La conclusion s'impose: un très beau village d'un climat bien placé (Les Cras), ou un premier cru d'un bon vigneron d'une appellation moins prisée (Nuits St Georges), sont parfois de bien meilleures dépenses!

Français